Cadeau de fin de collaboration pour nounou qui déchire

Petite remise en contexte ! Il y a 3 ans, un Bilou pointait le bout de son joli nez dans notre vie. Ah oui, ce bonheur inconditionnel, ce petit être fruit d’un amour vrai qui vous apporte une bouffée de joie à chaque fois que vous le regardez, la prunelle de vos yeux, votre vie, votre oxygène, tu ne pourras plus jamais imaginer la vie sans lui, et bla bla bla, et bla bla bla…

Après la période émotion type Roi Lion (c’est l’histoooooooire de la viiiiiiiiiie – oui, tu vas l’avoir dans la tête toute la journée), tu te retrouves vite ramené sur terre telle la tapette dans la face de la mouche : « Ok, je reprends le boulot dans 1 mois, mais qui va s’en occuper, le choyer, le faire manger ?? » Je te passe les détails de la recherche genre « 12 travaux d’Astérix » (on a les références qu’on peut) et arrive directement au résultat : une place en crèche dans notre ville, et qui plus est en crèche familiale. Mais qu’est-ce donc que cette offre (qui malheureusement est vouée à disparaitre car trop couteuse à la mairie, c’est le cas dans plusieurs communes, les assistantes maternelles partant à la retraite ne sont pas remplacées – fin de l’aparté) ? C’est une assistante maternelle professionnelle qui accueille chez elle 2 à 3 enfants, mais avec laquelle tu n’as aucune relation d’argent ni de rapport employeur-employé car elle dépend de la mairie. Votre seul sujet de conversation est donc ton gluant que tu lui refiles 50h par semaine, avec soulagement parfois, ne fait pas ton hypocrite !

Et 50h par semaine pendant 3 ans, ça crée des liens. Surtout quand tu tombes sur la plus chouette des ass’ mat’ qui supporte tes névroses, tes angoisses, ton humour pourri et fait que ton tout petit bébé devienne un super petit garçon !

Cette collaboration s’est achevée en août dernier et là… misère de misère ! Comment lui faire comprendre qu’elle allait me manquer et que j’étais accablée de chagrin de ne pas avoir eu de place en crèche pour Dadou (second petit prince arrivé en juillet, avec lui on voit la vie en couleur : nuit blanche, teint gris, cernes violettes…) ?

Après quelques recherches sur le net pour m’inspirer et trouver THE good idea (yes, I’m bilingue), rien de rien ou alors des trucs un peu bateau et pas personnalisé. Aucune maman ne supporte son ass’ mat’ ou quoi ?!?!? Bref, j’ai dû réfléchir un peu et voilà le résultat : prendre tout ce qu’elle aime et en faire une boîte surprise !

IMG_1006

Ma nounou aime la couture, prendre le thé, l’aquarelle, mon fils bien sûr, et je la soupçonne d’être gourmande ! Voilà donc le résultat :

Et hop...

Et hop…

... c'est dans la boîte !

… c’est dans la boîte !

Dans une belle boîte (achetée chez Maison du Monde), nous avons :

– Un livre sur les fées en aquarelle acheté en Espace culturel Leclerc

– Une tasse pour le thé et des magnets salon de thé dénichés à Maison du Monde

– Du thé « Lov Organic » dégoté à Du bruit dans la cuisine

– Un petite pochette où se trouvait un ciseau à couture de ma collection

– Une box spécial gourmands pour elle et son mari

– Une cinquantaine de photos retraçant les 3 ans de Bilou

– Et un bocal SOS Cookies que je décline à toutes les sauces : anniversaire, noël, nouvel an, pot de départ… pour de nombreuses personnes. Les cookies sont une tuerie atomique, à tomber par terre, à s’en relever la nuit et à presque toutes les expressions qui font que, une fois que tu y as gouté, tu ne peux plus t’en passer ! J’ai découvert ce bocal à délice sur le blog de Papilles et Pupilles. Ça déchire !

Laisse-toi tenter...

Laisse-toi tenter…

Finalement, objectif atteint : des larmes et une bonne soirée (oui, en dehors du boulot, ma nounou adore le rhum…) !