Lit de Bébé et pochoir fait maison

La Tête Dans Les Etoiles


Après t’avoir présenté la suspension chouette (hibou si tu es puriste) qui termina de décorer (magnifiquement faut bien avouer) la chambre de mon Suricate, laisse-moi te faire découvrir le tout premier élément qui intégra ce petit nid douillet.

Une des premières choses que l’on recherche lorsqu’un nouveau colocataire programme de débouler 9 mois plus tard, c’est un lit. Notre premier gnome débarque dans nos vie après que tout l’entourage familio-amigo ait déjà réitéré cette folie 2, voire 3 fois (les déglingos…). Après avoir écumé quelques vide-greniers, passé rapidement en revue les dernières annonces du Bon Coin, et une tournée relativement longue des apéros-pour-fêter-ça, je finis par hériter d’un joli lit en bois et en très bon état. Merci à toi Amigo-Poto pour cet héritage !

Une fois le lit récupéré, il me paru évident qu’il allait faire l’objet d’un bon lifting. Je n’ai rien contre le bois, loin de là. Mais mon envie du moment se dirigeait vers du blanc. Sans compter que la tanière de Monsieur Suricate n’a qu’une petite surface au sol. Le blanc permettrait donc de rendre le lit moins imposant dans une chambre relativement petite.

Je n’ai pas de photo du lit avant (pas taper…). Mais j’ai des photos du pendant (tu la ramènes moins là !).

Des barreaux, des barreaux encore des barreaux !

Des barreaux et des barreaux… encore des barreaux !

Côté préparation, rien de plus simple. Un bon ponçage pour ôter une partie du vernis. Une accroche spéciale bois de chez Liberonidéale pour stopper les remontées de tanin (car le tanin, ca prévient pas, c’est vert, c’est moche, et ça t’oblige à tout recommencer !!). Mais déjà, ces quelques étapes suffisent à mettre tes nerfs de femme bonbonne à rude épreuve. Pourquoi ? Les barreaux tiens ! Je t’assure que quand tu peins le tout premier barreau du lit de bébé, t’es toute excitée. Tu t’imagines dans quelques mois, penchée au-dessus de ce magnifique lit, à regarder bambino roupiller comme un bienheureux… Oui mais ça, c’est l’effet de la nouveauté ! Car arrivée au 40ème barreau, côté verso, je t’assure que la vision de devoir enchaîner sur 2 couches de peinture puis 2 couches de protection, La Libellule à Lunettes faisait plus dans l’injure indélicate et peu glam’ que dans le conte mignonnet de la fée au-dessus du berceau…

Une fois la peinture réalisée, fallait-il encore la protéger. Et là ami internaute, tu me fais le plaisir d’utiliser une protection faite pour le contact alimentaire, car je te rappelle que cher bambino va très certainement mâchouiller le bois de ton magnifique lit retapé dès que son instinct de rongeur aux joues rouges apparaîtra ! Donc évitons les produits trop toxiques. Tu peux à nouveau trouver ce type de produit dans la gamme Liberon

Création d'un pochoir maison

Création d’un pochoir maison

Et voilà, le lit est prêt. Y’a plus qu’à décorer ! L’idée d’un motif au pochoir ne tarde pas à émerger. Et là je te propose soit de trouver ton bonheur dans le commerce, soit de te lancer dans la confection de ton pochoir idéal, 100% fait maison. Pour cela, rien de plus simple. Tu t’armes d’un rouleau de papier calque épais que tu trouveras dans n’importe quel bon magasin de fournitures d’art et loisirs, comme le Géant des Beaux-Arts. Un crayon à papier, un cutter et un scalpel constitueront le reste de ta panoplie. Il te suffit de dessiner ou de décalquer un motif, puis d’évider le support pour en faire ressortir le dessin. Jusque là tu suis ? La seule règle: faire attention à la composition de ton dessin pour que, lorsque tu découpes, tout ce qui doit rester soit bien lié au reste. Rassure-toi, si tu ne captes pas bien ce point de vigilance, il te sautera tout de suite aux yeux lors de ton premier faux pas..! Il va de soi que la partie du lit sur laquelle la Libellule à Lunettes va laisser libre court à sa créativité n’a pas été vitrifiée… Besoin d’accroche oblige !


Je tapote, tu tapotes, nous tapotons sur le pochoir…


Pochoir la tête des les étoiles

Pochoir la tête dans les étoiles

Il est l’heure de sortir la petite brosse à pochoir qui va bien, les restes des pots de peinture avec lesquels la chambre a été décorée (on essaie d’être un minimum raccord…), un peu de sotch de masquage pour maintenir le pochoir. On centre… Et c’est parti ! Pour un travaille propre, n’oublie pas de toujours tapoter de l’extérieur vers l’intérieur du motif, sinon gare aux bavuuuuu-uuuu-uuuuu-uuuuuures !

Une dernière petite touche déco sur le haut du lit histoire de…

Lit pour Petit Suricate

Lit pour Petit Suricate – « La tête dans les étoile »

Deux couches de vitrificateur… 1 min 30 de montage… et tadaaaaaaa ! Si ça, ça ne donne pas à Suricate l’envie de faire du 20h-10h…

Etoile bleue faite au pochoir

Etoile bleue faite au pochoir